ME Madrid Reina Victoria

Madrid, Espagne
-20%
SITE INTERNET OFFICIEL : MEILLEUR TAUX EN LIGNE GARANTI. RESERVEZ AU MEILLEUR PRIX EN TANT QUE MEMBRE DE NOTRE PROGRAMME DE FIDELITE
Hôtel de luxe dans le centre de Madrid

Situé à proximité des principaux théâtres de la ville, des boutiques et nightclubs, cet hôtel de luxe peut se vanter d'un design innovant et raffiné qui reflète la culture urbaine de la capitale.

retour

Histoire de l’édifice

Le ME Madrid Reina Victoria revitalise l’historique Gran Hotel Reina Victoria, situé au cœur de la capitale espagnole, à l’extrémité ouest de la Plaza de Santa Ana centrale, pleine d’établissements pour apprécier la gastronomie et la nuit de Madrid.

Les importants travaux de rénovation de l’ancien hôtel ont respecté la façade du bâtiment, qui est représentative de l’architecture urbaine de la ville et d’une grande valeur historique. En respectant cette tradition structurelle, ME Madrid est conçu comme un hôtel de luxe qui offre les meilleurs services et aménagements pratiques pour les affaires ou pour le plaisir.

La construction du Grand Hôtel Reina Victoria a commencé en 1919 sur le site occupé par le palais du comte de Teba, où Prosper Mérimée a commencé à écrire « Carmen » et où a grandi Eugénie de Montijo, épouse de Napoléon III. Construit par l’architecte moderniste Jésus Carrasco y Encina, l’hôtel est un bâtiment historique de ce mouvement architectural. Depuis son ouverture en 1923, le Grand Hôtel Reina Victoria, ainsi nommée en l’honneur de la belle épouse du roi Alphonse XIII, a été considéré comme un symbole d’élégance et de luxe dans la capitale d’Espagne. Des aristocrates, des diplomates et des artistes en ont fait leur lieu de rencontre. Avec l’avènement de la République en 1931, l’hôtel a perdu son titre royal, qu’il n’a pas retrouvé avant d’être rebaptisé en tant qu’hôtel Tryp Reina Victoria**** en 1989.

L’HÔTEL DES TOREROS

Mais cela n’a pas empêché les célébrités de continuer à venir dans cet hôtel emblématique. Au cours des six dernières décennies, il est devenu le centre du monde de la tauromachie. Manolete, le plus grand torero de l’histoire, logeait dans la chambre 406 au cours de ses voyages à Madrid. Il n’était pas le seul à choisir cet hôtel pour le rituel de l’habit de lumière avant une corrida : Luis Miguel Dominguín, Florentino y Flores, Joselito, Ruiz Miguel, Palomo Linares, Rafael de Paula, Bombita, Pedrés, Mazantini, Arruza, Antoñete, El Viti, Ruiz Miguel et Víctor Méndez, entre autres, ont transformé l’hôtel en leur sanctuaire privé avant d’aller à la Plaza de las Ventas.

Et les toreros étaient suivis par leurs admirateurs là où ils allaient. Hemingway a séjourné à l’hôtel plusieurs nuits et l’a même mentionné dans un de ses livres. Ava Gardner a également été fascinée par son atmosphère.

Des années 70 jusqu’en 1989, le bâtiment était le siège de la banque Siméon et des grands magasins Arias. C'est avec l’arrivée de l’hôtel Tryp Reina Victoria (****) qu’il a retrouvé son emploi d’origine.

Durant cette période, plusieurs groupes de rock espagnols ont séjourné à l’hôtel lors de leurs tournées ou promotions à Madrid, notamment Loquillo y los Trogloditas, Seguridad Social et Luz Casal. Le chanteur Pablo Milanes dormait dans la chambre 506 à chaque fois qu’il venait à Madrid. Il y a reçu les visites d’autres personnalités historiques du rock espagnol comme Joaquín Sabina.

Le groupe Jarabe de Palo a commencé à séjourner à l’hôtel avant d’obtenir son premier numéro un et a continué à le faire chaque fois qu’il venait dans la capitale. Le bar taurin de l’hôtel, débordant d’éléments liés à la tauromachie rappelant sa relation historique avec le monde des taureaux, est apparu dans le film d’Almodovar « Parle avec elle » en 2002, qui a remporté l’Oscar du meilleur scénario original.

    Partager
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez d'offres spéciales et de réductions envoyées directement à votre boîte mail