Paradisus Los Cayos

Villa Clara, Cuba
-20%
SITE WEB OFFICIEL. MOINS CHER QUE TOUTES LES AGENCES DE VOYAGES EN LIGNE
Un complexe tout compris idyllique sur la plage de Cayo Santa María

L'endroit idéal pour vivre des expériences naturelles uniques et authentiques. Cuisine exquise et service de qualité supérieure dans un espace extraordinairement confortable, idéal pour des séjours de loisirs, des escapades romantiques, des vacances en famille ou des événements professionnels.

retour

INFORMATIONS SUR LE LIEU DE DESTINATION

Cayo Santa María

Une nature unique qui se marie avec une plage vierge qui s’étend sur plus de 10 km avec une large bande de sable. Il s’agit de l’îlot rocheux le plus grand de Villa Clara, une grappe d’îlots qui forment l’archipel Jardines del Rey, au nord-est de cette province centrale, à plus de 380 km à l’est de La Havane.

Ce refuge de 13 km2 est déclaré réserve de la biosphère en raison de ses valeurs environnementales. Il est relié au village de Caibarién par un enrochement de 48 km sur la mer, lequel a reçu le prix international Puente de Alcántara, le plus important jamais reçu par le génie civil cubain, grâce à l’excellence de sa construction. Ce prix, octroyé par la Fundación San Benito de Alcántara, est destiné à récompenser à l’échelle de l’Amérique latine les ouvrages publics les plus importants, en tenant compte de la combinaison de divers aspects comme la qualité technique et la perfection atteinte lors de l’exécution du projet.

L’enrochement traverse les îlots de Las Brujas et Ensanchos, avant d’arriver à Cayo Santa María. Plusieurs animaux les peuplent. Mentionnons notamment dix espèces formant la liste de groupes endémiques du pays. Des hôtels exclusifs situés dans un environnement privilégié forment un paysage unique visant à enrichir le luxe naturel de Cayo Santa María.

Cayo Las Brujas héberge un aéroport international avec une piste pour avions de transport moyens et légers. Il permet actuellement la connexion aérienne quotidienne avec La Havane. Quant à elles, les infrastructures routières permettent d’accéder par la route depuis la ville de Santa Clara, où se dresse le mémorial qui rend hommage au guérillero héroïque Ernesto Che Guevara et à ses compagnons de lutte. Le Che fut un défenseur argentino-cubain, l’un des idéologues et commandants de la Révolution cubaine, qui participa à l’organisation de l’État cubain jusqu’en 1965.

Dans l’ensemble sculptural mémorial Comandante Ernesto Che Guevara, formé par une place surplombée par une statue en bronze du guérillero héroïque, un musée contenant des documents, des photos et des objets lui ayant appartenu, repose la dépouille du commandant Guevara et celles de ses compagnons de lutte dans la guérilla bolivienne, depuis le 17 octobre 1997.

Le design architectural des hôtels situés à Cayo Santa María est égayé par les éléments les plus singuliers de l’ancien bourg de San Juan de los Remedios, fondé en 1513 et déclaré Monument national, célèbre pour ses traditions festives. Remedios est le huitième lieu espagnol le plus ancien de Cuba (le huitième bourg) et a conservé jusqu’à présent en bon état divers exemples d’architecture espagnole datant du XVIIe siècle.

Considérées comme faisant partie des festivités les plus anciennes Cuba et l’une des trois fêtes nationales de Cuba, les parrandas de Remedios datent de l’année 1820. Deux quartiers s’y affrontent : El Carmen et San Salvador ; le premier représenté par l’épervier et le second par le coq. Tous deux font montre de leurs aptitudes au moyen de superbes travaux de place et de carrosses qui recréent des paysages issus de la littérature universelle, un événement historique, politique, social, sportif, etc. Ils sont accompagnés d’une fête de feux d’artifice, de mortiers et de fumigènes, ainsi que de la musique traditionnelle caractérisée par le carillon et la polka, ainsi que les symboles de chaque bande. En outre, cette destination offre des choix hôteliers extra attrayants comprenant des petits villages conçus pour profiter de restaurants, bars, cafétérias, bowlings, discothèques, excursions, marinas, d’un delphinarium et d’un service de bus touristique, qui font de Caya Santa María une offre très complète.

FAUNE ET FLORE

La composition de la faune de l’île va de deux grandes colonies de flamants roses, de mouettes et de cormorans, à des lézards, des iguanes, des mollusques et le taco de Cuba. Les fonds marins sont peuplés d’algues et il y a une grande variété de mollusques amphibiens, reptiles, mammifères et d’espèces ailées. On peut aussi y observer le tocororo, reconnu comme l’oiseau national de Cuba, des piverts et des éperviers, ainsi que des cerfs et des hutia cubains de diverses variétés, avec le rat poilu en exclusivité.

La diversité de la faune sur cet îlot est complétée par une exubérante flore typique des Caraïbes qui comprend 248 espèces, dont 91 sont médicinales, 72 sont ligneuses, 41 mellifères et 40 ornementales. Le territoire est pratiquement recouvert de mangroves d’un vert intense et il existe différentes espèces de palmiers, d’arbres fruitiers et de cocotiers.

GASTRONOMIE TYPIQUE

Compte tenu que, comme dans le reste du pays, la culture culinaire a des influences espagnoles et africaines, et qu’il s’agit d’une zone côtière, elle offre une immense variété de plats typiques. Mentionnons par exemple l’ajiaco criollo, une soupe délicieuse élaborée à base de légumes et de différents types de viandes, y compris de porc et de poulet. Les Moros y Cristianos sont élaborés à base de flageolets et de riz, cuits ensemble, tandis que le puerco asado est un porc grillé au four ou à la broche, habituellement servi chaud, avec la croûte croustillante. De savoureux poissons et fruits de mer, cuits de différentes manières, surtout à la sauce tomate, la langouste grillée, cuisinée au beurre. L’enchilado de macabí, à base de pâte d’Albula vulpes cuite dans de la sauce tomate et des épices ; les calenticos, qui sont des fajitas fourrées à la pâte de truite roulées et frites, et la marmelade de goyave au fromage blanc sont quelques plats typiques de la gastronomie cubaine. Les mantecados, des gâteaux sucrés élaborés à base de farine de blé, de sucre et de beurre végétal apportent la touche sucrée.

QUE FAIRE À CAYO SANTA MARÍA ?

L’enrochement ou l’autoroute sur la mer : Il s’agit d’un impressionnant chemin de blocs de pierre qui relie le village de Caibarién aux groupes d’îlots du Nord. En raison de l’excellence de sa construction, il a reçu le prix latino-américain Puente de Alcántara, la distinction la plus élevée jamais octroyée par le génie civil cubain.

La barrière de corail de Jardines del Rey : C'est la deuxième plus grande au monde. Elle est charmante en raison de ses 24 lieux d’immersion naturel, idéaux pour effectuer de la plongée contemplative et la photographie sous-marine.

La biodiversité : Déclaré réserve de la biosphère par l’UNESCO, vous trouverez une grande variété de faune et de flore à Cayo Santa María.

Le navire San Pascual : Connu de tous sous le nom d’El Pontón, ce navire construit en béton armé est échoué depuis 1933 dans les environs de Cayo Francés. Il est considéré comme un autre îlot, situé à un endroit idéal pour apprécier les attraits de la région.

La ville de San Juan de los Remedios : Huitième ville fondée par les Conquistadors au XVIe siècle, elle se trouve à 60 km environ de Cayo Santa María. Sa vieille ville, caractérisée par son architecture coloniale typique, a été déclarée Monument national. Remedios est connue pour ses Parrandas, des fêtes locales traditionnelles.

La ville de Santa Clara : Elle est la capitale de la province de Villa Clara, la plus centrale des provinces cubaines. Sa situation géographique facilite un accès rapide depuis les destinations touristiques les plus importantes du pays. Fondée en 1689, elle a été le lieu de déroulement des dernières batailles qui débouchèrent sur le triomphe révolutionnaire du 1er janvier 1959.

La marina Gaviota : Située à Cayo Las Brujas, elle offre diverses activités, telles que la pêche, des excursions en catamaran et en yacht pour explorer les îlots se trouvant à proximité : Francés, Cobos, Majá, Fragoso, Las Picúas et Español de Adentro, entre autres. Elle possède un aquarium-delphinarium moderne ouvert toute l’année proposant un vaste programme d’activités comprenant des spectacles avec des otaries et des dauphins. Il est possible d’entrer en contact avec les dauphins et de se baigner avec eux.

Le mausolée en hommage Ernesto Che Guevara : Érigé dans la ville de Santa Clara, ce mausolée est le lieu de repos de la dépouille du légendaire guerrillero cubano-argentin et de certains de ses compagnons de lutte en Bolivie.

Les villages touristiques La Estrella, Las Dunas et Laguna del Este : Intégrés de manière harmonieuse dans leur environnement, ils recréent l’architecture des bourgs de l’intérieur du pays. Leur offre élargit considérablement l’éventail de services extra offerts sur l’îlot avec des restaurants à la carte, un bowling, une discothèque, un spa, une place de marché artisanal, des salles de jeu, une banque, un magasin de glaces, des bars, etc.

La sierra del Escambray : Dans la zone centre-sud de l’île, ce massif montagneux possède une géographie qui s’avère très appropriée pour pratiquer de la randonnée, des promenades et des circuits, du cyclotourisme, des balades à cheval, des activités qui facilitent le contact avec la nature et la culture locale.

  • Envoyer à un ami
  • Imprimer

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez d'offres spéciales et de réductions envoyées directement à votre boîte mail